DisneyLand Paris #1

Ah DisneyLand Paris. Tes sirènes pousse-à-la-consommation, tes musiques entêtantes, ta nourriture qui coûte un bras, tes files d’attente aux attractions, tes espaces plein de monde … comme je t’aime ! Si un jour, le monde capitaliste s’écroule, DisneyLand me manquera beaucoup. Aller, qu’on se l’avoue, je suis une grande (grande grande … grande) fan. La légende familiale raconte que les Disney seuls arrivaient à me laisser accrocher à la TV (en même temps, à Tahiti dans les années 90 il n’y avait pas beaucoup de chaînes de TV). Je les ai aimé petite et j’aime la transition que, doucement, on commence à voir : Tiana, Elsa, Merida et en dernier lieu Vaiana (que j’adore mais on va dire que je ne suis pas très objective)(sachez qu’il est sorti en reo maori au fenua et ça, c’est formidable). Des femmes courageuses, obstinées et libres, dignes filles de Mulan ! Des femmes qui deviennent, pour certaines, des reines et des cheffes. Elle est loin, la douce Blanche-Neige et son air ingénu !

20170526_085844

J’ai découvert la franchise des parcs avec celui de Californie, lors de notre voyage retour vers la Métropole quand j’avais 11 ans. MAGIE. J’ai d’ailleurs une très vieille photo de ma sœur et moi, dignement habillées le style de ces années là (coucou les caleçons moches), en train de poser avec Belle en arborant un sourire béat et des yeux de merlan frits.

Pendant longtemps je n’ai guère fait celui de Paris, en 15 ans j’y suis allée deux fois. Et puis j’ai réussi un concours de la fonction publique d’Etat et me voici mutée, avec la famille et les chats, en région parisienne. A très exactement 25mn de Disney en voiture. Et bim bam boum pass anuel Magic Plus option accès aux parcs dès 8h.

Oups.

20170331_134004

Au départ j’avais dans l’idée d’y aller seule, ayant lu beaucoup d’avis comme quoi avec un enfant aussi jeune que Poupoule, c’était pas top. Et puis comme d’habitude j’ai fini par n’en faire qu’à ma tête. Et j’ai bien fait.

Aller à Disney avec elle > manger une gaufre dégoulinante de chocolat.

Et pourtant j’adore le chocolat.

Elle a 2 ans et nous avons arrêtés le compte de nos visites. Le première fois nous y sommes allés que deux heures, le matin, puis nous sommes rentrées. Le Pass m’a clairement permis de faire une première expérience en douceur ! La deuxième fois, nous sommes rentrés pour la sieste, dans l’optique d’y retourner ensuite, quand elle aurait rechargé les batteries. Au final, de sieste que nenni. Pendant 45 minutes nous l’avons entendu raconter sa matinée à ses peluches. Et puis d’un coup, l’hystérie, au moment de raconter son passage à « It’s a small world » : « Poupées bateau oui oui bateau ! Moi veux bateau maman veut bateau, bateau moi ! » et là voilà à tambouriner joyeusement contre la porte de sa chambre. Nous nous sommes royalement assis sur la sieste, direction le parc et on a fait trois « It’s a small World » dans l’après-midi. Quand on aime, on ne compte pas et j’étais aux anges (l’Ours un peu moins). Elle était tellement dans l’ambiance, dans la découverte, qu’elle a réussi à tenir jusqu’à 20h30 sans sieste (malgré un lever à 6h30)(oui personne n’est parfait).

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Au final, grâce à nos pass (et la pression en moins de se dire « OMG j’ai payé un rein et demi il faut rentabiliser cette journée à tout prix »), Disney nous apparaît comme une grande fête foraine près de chez nous, où nous pouvons aller quand nous finissons tôt le travail ou s’il ne fait pas très beau. Nous pouvons prendre le temps de nous faufiler dans des coins improbables, de faire des détours pour aller aux attractions.Nous plongeons totalement dans l’ambiance créée et nous déconnectons. Il n’y a pas d’horloges dans le parc (mis à part sur Main Street et sur l’attraction « It’s a small world ») et le temps file, file à l’allure de ses petits pied d’enfant perdu.

20170526_152335

Poupoule adore « it’s a small world », Dumbo et son équivalent Studio des Tapis Volants, le Labyrinthe d’Alice, Ratatouille ainsi que Buzz (nous lui avons d’ailleurs montré le long-métrage et nous entendons parler de Woody et Buzz à peu près 15 fois par jour). Chacune de ses attractions à ses atouts : les couleurs, la magie, l’action, l’interactivité … Pour certaines prévoir un fast pass ! Le trio Peter Pan, Blanche-Neige et Pinocchio lui font pour l’instant peur. Ce sont des attractions somme toute assez particulière et presque plus destinée aux grands ou aux adultes En effet, je trouve que Pinochio et Blanche-Neige font plus penser à un train fantôme qu’à une reconstitution magique comme peut l’être Peter Pan (même si, comme dit plus haut, le Peter Pan lui fait encore un peu peur car l’attraction est dans le noir). Elle adore se balader dans le PlayLand et Zig Zag la fait beaucoup rire ! Le Nautilus et la balade des contes de fée, attractions dont j’ignorais quasiment l’existence avant d’avoir une enfant, sont des surprises vraiment très agréables. C’est vraiment une illustration de plus du changement de notre mode de voyage. Nous prenons bien plus le temps de nous attarder, nous faisons l’effort de nous mettre à sa hauteur pour comprendre ce qu’elle voit et elle nous guide. Et quel bonheur d’être surpris !

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Astuce intéressante pour les parents : le baby-switch ! Cela permet de pouvoir se relayer facilement aux attractions. Ainsi, Parent 1 fait la queue (classique ou fast pass), Parent 2 va à la sortie. Quand Parent 1 sort, on lance le bébé et hop, Parent 2 entre dans l’attraction par la sortie. Il faut s’adresser aux cast-members qui délivrent une carte d’accès pour une ou deux personnes maximum. Très très sympa comme concept !

Mon plus grand plaisir à DisneyLand avec elle, c’est se balader dans le parc et regarder les spectacles (ce qui mériterait un article à part entière). Elle a encore ces yeux de sucre qui donnent un éclat particulier à son émerveillement. Les personnages ne sont pas des personnages, elle vibre avec eux et lorsque, sur la scène, Mickey danse avec le Génie, elle danse avec eux.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :