Gérer l’attente

Qui dit voyage, dit attente. Attente du train ou de l’avion, attente dans le moyen sus-cités pendant parfois plusieurs heures, attente pour entrer dans un musée, pour être servi au restaurant. Adulte, c’est déjà difficile mais alors pour Poupoule, ça relève d’un jeu d’équilibre constant, notamment pour nous. Jongler entre activités, distractions et ennui.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

En ce moment, elle reste assez peu en place dans l’attente (à son échelle, car globalement c’est une enfant calme), son corps veut être en mouvement et c’est impérieux. En cela c’est intéressant d’avoir quelques clefs génériques sur le développement de l’enfant, car même si chacun avance à son rythme, ça permet de savoir qu’à cet âge-là, la bougeotte est physiologique, naturelle, innée, spontanée. Ca permet de mieux comprendre, d’essayer de prendre du recul même quand on aurait envie de craquer. La voiture permet de faire des pauses, pour la lâcher comme un petit animal sauvage. Le train ou l’avion, bon, on va pas se mentir, c’est plus difficile. Sur ce point-là j’ai plus de facilités que l’Ours à me couper des autres. Partir en voyage, c’est pas que pour les adultes, alors ceux qui soufflent car ma fille a des réactions d’enfant, parle, chante, joue, marche, ça me met plus en colère que cela ne me gêne. L’espace appartient à tous ! Tant que ça ne dépasse pas les bornes (mais quelles bornes ? A partir de quelle échelle ? Dans notre société actuelle, les limites de l’espace sont fortement porteuse de discriminations), il faut aussi se dire que prendre un transport en commun, c’est aussi accepter de ne pas voyager dans le silence le plus complet. Et qu’un enfant en bas âge est rarement silencieux longtemps, aussi formidable soit-il.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Ciao les moches.

Comme dirait Danny le Tigre (on sent que la varicelle en mai couplée à une angine bactérienne a défoncé tout les « non non pas de TV avant 3 ans, qu’importe mon état ou son état ! »)(et qu’on est passé de 30mn/1h de TV par semaine difficilement arrachées par l’Ours à « un long-métrage le weekend, à regarder en famille et en plusieurs fois, et s’il faut quelques petits épisodes de série comme Macha et Mishka »), quand on attend on peut « chanter, jouer ou imaginer ! ». D’ailleurs, rapport au syndrome de Stockolm développé depuis le visionnage de la moitié de la saison en une journée, je reprend souvent la petite chanson avec elle désormais.

– Chanter : c’est beaucoup plus drôle et sympa maintenant qu’elle chante avec nous quelques mots. Du coup, j’ai étoffé mon répertoire. Avant nous chantions peu, ça ne l’intéressait pas beaucoup, alors que maintenant c’est chant + le principe de répétition. Et franchement, chanter « La famille tortue » pendant 30mn, il y a quelque chose de l’ordre de la torture. Alors on la troll, on remplace tortue par un autre mot et elle nous reprends très très fâchée, en secouant son petit doigt, « non non c’est tortue ! TORTUE ». Okay okay. On va dire que le côté positif, c’est que sa mémoire est au taquet et elle sait quand nous voulons l’arnaquer. Le côté gestuel ne l’intéresse pas des masses, même si elle essaye d’en faire quelques uns (le moulin et les mains qui se frappent), elle lâche vite l’affaire. Poupoule et le côté motricité, c’est pas le grand amour !

SAMSUNG CAMERA PICTURES

(sur une terrasse en terre battue près de Carcassonne, pendant que les parents boivent un coup)

– Jouer : partie plus difficile, car autant parfois on peut la laisser jouer de manière plutôt libre, comme dans les files d’attente où elle peut vagabonder autour de nous, s’asseoir par-terre, courir un peu, autant dans le train, la voiture ou l’avion c’est différent. Les légos et playmobiles gros format (vu qu’elle cherche toujours à mettre à la bouche, on sait jamais, ça pourrait être de la nourriture déguisée) sont vraiment un hit. Ils prennent peu de place dans mon sac de Mary Poppins et remplissent parfaitement leur mission. J’ai repéré d’ailleurs ce jouet pour le côté transformation en sorte de petit sac qu’elle peut transporter. J’ai hâte de tester ! Au-to-no-mie. Les livres sont indétrônables lorsqu’on parle d’attente, même si à force de lire 46 fois la même chose, on devient un peu taré.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

– Imaginer : assez vague pour nous. Est-ce qu’elle imagine ? Elle nous montre quelques signes que oui, ça commence à bien chauffer là-dedans. Elle fait parler ses personnages entre eux par exemple, ou fais semblant de donner à manger à ses peluches ou ses bébés (par contre elle ne fait jamais semblant de manger. Et une dentition de bébé même incomplète, ça attaque bien les pommes de pins).

Après clairement, faut pas se mentir, question attente, l’introduction des écrans est géniale de ce côté-là. Quand on sent qu’elle commence à craquer, on sort un petit épisode ou on regarde des photos, ça permet de redescendre, et pourquoi pas repartir sur du jeu.

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :