#Enfranceaussi – L’avent : un horizon

Ah la période de Noël … une de mes périodes préférées de l’année. J’adore Noël, je suis shootée à son ambiance et si ça ne tenait qu’à moi, on aurait le sapin dès la mi-novembre. Voir avant, histoire de bien être prêts, mais on va dire qu’une installation le 26 Novembre, c’est déjà pas mal (et quand j’arrive à joindre ma passion pour Noël à ma passion pour Disney, c’est comme une rencontre cosmique qui frôle l’explosion). Du coup la période de l’Avent est très marquée à la maison. Je dis souvent que j’ai cru au Père Noël très tard, jusqu’à 8-9 ans, mais au final, je pense que j’y crois toujours. Alors bien sûr, j’ai dépassé le stade du vieux bonhomme ventru qui vient visiter la maison pour déposer des cadeaux, c’est un peu glauque. D’ailleurs pour moi, le Père Noël il a un bermuda à fleurs et une planche de surf dans une main, rapport à mon enfance en Polynésie. Vous l’imaginez, vous, le Père Noël en costume rouge sous le soleil de Tahiti ? Fiu ! Il se mettait à l’aise et il se dégotait une paire de savates. Comme tout le monde. Et comme on avait pas de cheminée, c’était la fenêtre qu’on laissait ouverte. De toute façon, en Décembre à Tahiti, c’est l’été.

25105734_10155076673672747_1998340319_n

Je suis les participations d’#EnFranceaussi depuis quelques mois maintenant, sans oser me lancer. Puis quand je me suis lancée, le thème c’était le fromage. Ah. Dommage quand on aime pas le fromage.  Du coup avec ce thème de l’Avent, je frétille. Pour moi, c’est quoi l’Avent ? Et quel lien avec le voyage, qui est quand même l’essence même de la vie de ce blog ? Vous l’avez compris, cet article participe au rendez-vous mensuel #EnFranceAussi initié par Sylvie du blog « Le coin des voyageurs » qui nous présente son marché de Noël, à Blagnac. Pierre nous fait découvrir l’Alsace, c’est d’ailleurs lui qui a choisi le thème ! Dans l’idée, Mitchka nous fait découvrir Noël quand on vit au bord de la mer, et ça évidemment ça me plaît. Martine nous parle du Noël insolite à Carpentras, donc forcément, je fais suivre le lien. Mais il est vrai que les marchés de Noël Alsaciens surpassent grandement leurs frères du Sud. Les photos de Nicolas nous le rappellent bien, faut savoir s’incliner …

we14-12-07 025

(Photo rarrissime de neige dans le Sud de la France)(et un peu d’art adolescent)

Parce qu’au final, je serais toujours un peu touriste dans cette métropole que j’ai découverte tardivement. C’est pour ça que j’ai beaucoup accroché au concept d’#EnFranceAussi ! Je n’ai pas de souvenirs précis de comment était fêté l’Avent et Noël à Tahiti, ce n’était vraiment pas la même chose, ni les mêmes décorations. La même joie, c’est sûr ! En réalité, la fête a gardé beaucoup plus de son empreinte religieuse, compte tenu du nombre de croyants sur le territoire de l’île, et ce n’était pas le cas de ma famille. Nous le fêtions donc à notre manière, tout les 4, avec des vieux chants en anglais et un soleil qui pique les yeux.

20161224_095132

(Décoration privée à Salin-de-Giraud, Camargue)

En-dehors de toutes les résonances personnelles fortes, la période de l’Avent est pour moi marquée par les spectacles et la découverte des décorations, que ce soit dans des lieux publics ou privés, de manière organisée ou le fruit du hasard d’une déambulation. Toujours éphémères, rarement renouvelées, ils représentent une période, des sensations qui ne seront pas reproduites et resteront pour toujours uniques. C’est ça Noël ! La surprise, la magie ! A Carpentras par exemple, il est possible de profiter tout le mois de décembre de spectacles originaux et colorés, un brin loufoques à l’image, lors de la saison 2016, de joyeux bébés farceurs qui ont foutu un beau oaï comme on dit ! Cela a failli être entiché par la grogne des représentants municipaux bleu marine, qui ne trouvaient pas ça assez « provençal ». Revers sombre de la belle Provence …

SAMSUNG CAMERA PICTURES

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Arles propose le même type de concept, où des spectacles bigarrés et surréalistes envahissent les rues. Une année, pour remplacer cette neige qui ne tombe que trop rarement dans ses rues, des plumes sont tombées du ciel, lâchées par un lutin facétieux. Nous nous y attendions tous (nous avions pour la plupart lu le programme, comme de gentils spectateurs bien élevés) mais rien ne nous préparait au résultat enchanteur. Des plumes tombaient du ciel, sous fond de musique baroque. Cela reste aujourd’hui un de mes plus souvenirs lié à la période l’Avent et à ses festivités, puisque passé le premier instant de stupéfaction, c’est l’esprit de Noël qui s’est emparé de toute la place : les adultes se transformés en enfants et les enfants en meneurs. Vous connaissiez les batailles de boule de neige ? Essayez les batailles de plumes !

DSC00020

(garantie de retrouver des plumes pendant un mois)

La période de Noël, ce sont aussi les galeries Haussmann, à Paris, qui sortent le grand jeu pour nous en mettre plein les yeux et la tête. Et en 2016 alors que nous préparions notre arrivée, Poupoule découvrait ces installations pour la première fois, bouchée bée. Nous y sommes retournés cette année. Construites autour du thème du cirque, ces vitrines d’histoires nous racontent un Noël « Spectacular Spectacular ! », avec des couleurs chaudes, pimpantes et originales.

20161120_201033

(2016)

20171121_181733

(2017)

Au final l’Avent c’est difficile à cerner pour moi tant cela a plusieurs visages, selon les années, mes envies et les aléas de la vie. Difficile aussi pour moi de faire un article centré sur une seule chose. C’est souvent une manière de redécouvrir la ville où je vis, sans plus de grandiloquence (en sachant que ces dernières années nous avons beaucoup déménagé et nous avons rarement fait plus de deux Noël au même endroit). C’est l’occasion de manger du chocolat. D’écrire au Père Noël avec Poupoule. D’avoir un calendrier de l’avent Thé pour faire faussement adulte mais avoir une boîte de chocolats au travail. D’écouter mes proches et trouver, avec l’aide du Père Noël, ce qui leur fera plaisir. De trouver de beaux papiers cadeaux. De prendre de jolies photos de décorations. De me souvenir de ces cocotiers décorés comme des sapins. Et d’imaginer, alors blottie dans mon plaid avec mon thé aux odeurs de cannelle et de pommes, comment se fête Noël de part le monde.

25105411_10155076673457747_677475929_n

13 commentaires sur “#Enfranceaussi – L’avent : un horizon

Ajouter un commentaire

  1. Merci pour ton bel article Yelena. Je vois que la belle ville de Carpentras est restée un peu aussi dan ton coeur, comme pour moi, qui habite juste à côté, ces Noëls Insolites y sont fantastiques ! Pour ce qui est de la Polynésie et Tahiti, mon père y a travaillé plusieurs mois, c’est resté pour moi un souvenir inoubliable, une île enchanteresse, aux mille fleurs et mille parfums ! Passe de bonne fêtes de Noël.

    J'aime

  2. Oui tu as raison, Noël n’a pas qu’un seul visage il en a plein ! Noël est ce qu’on en fait, là où on se trouve. A nous de le faire vivre, de l’inventer ou le réinventer chaque année ! En tout cas moi un Noël à Tahiti, je suis preneuse 😉 J’adorerais ! En attendant de pouvoir réaliser un jour ce doux rêve, merci pour le partage de ces moments de vie.

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :