Bruxelles une fois !

Un jour de Septembre, nous avons décidé entre copains d’aller à Bruxelles. Pourquoi ? J’avoue que c’est un peu la question qu’on s’est tous posé quand on atterrit dans le froid et les nuages. En fait, comme le disait l’une d’entre nous, le nouvel an devrait se fêter l’été.

1

(Le ciel n’était pas totalement nuageux … l’une de nos plus belles journées donc ! Mais ne médisons pas trop, cette vue de l’Atomium valait quand même bien le coup)

Comme nous restions peu de temps, nous nous sommes concentrés sur les incontournables, en prenant en compte les avis de chacun. Voyager en groupe c’est pas toujours évident ! Nous étions 6, avec chacun des habitudes de vie différentes et des envies variées. Au final, je trouve qu’on ne s’en est pas trop mal tirés. De toute façon, dès lors qu’on a mangé des fraises avec du chocolat Godiva dessus, j’étais refaite et mon séjour était parfait.

13

Il y avait quand même un sacré niveau à rattraper car notre séjour a commencé dans la poisse avec dans la journée la découverte d’un de nos deux logements (perdu, au fond du monde, il fallait traverser un bout de forêt pour y accéder et un seul train par heure pour relier Bruxelles) et le soir la découverte des voisins du deuxième (dont l’objectif semblait être d’ouvrir une boîte de nuit clandestine). La localisation de ce dernier nous a permis de nous balader rapidement autour du parlement européen et de découvrir notamment cette statue, sans indications. Ce gentil Google m’indique qu’il s’agit de Europe, la princesse phénicienne. La petite dame brandit son Euro bravement mais elle est bien seule, à côté d’une entrée qui doit être très fréquentée en semaine. Une autre oeuvre à deux pas, un troupeau d’autruches dont la majorité a la tête sous terre. Celle qui reste a l’air aussi brave que la petite Europe, la courageuse qui a osé regarder le monde en face. En fait, Google me dit que c’est juste un hommage à l’ancien parc zoologique. Je préfère ma version tiens.

14

15

Nous avons évidemment traîné nos pieds jusqu’au Manneken Pis, qui a beaucoup plu à Poupoule. Elle serait bien allée voir une seconde fois le « bébé qui fait pipi » ! Elle était si heureuse que nous n’avons même pas été déçus de la taille qu’il faisait. Pour le petit gars, pas de costume à notre passage, entièrement nu et peinard dans son petit écrin de lierre et de pierre. C’est étrange de se dire que cette statuette est une des attractions phares de Bruxelles. Vu de l’extérieur, c’est assez cocasse de voir tout le monde prendre des selfies devant un gosse qui urine, il n’y a jamais autant foule quand Poupoule est sur son pot ! Sa symbolique est au final renforcée par la présence des nombreux touristes comme nous : qu’importe le qu’en dira-t-on, cet enfant est libre et il se moque de vous, de nous, qui le prenons en photo religieusement.

2

(Et l’envie de revenir, pour terminer cette trinité de l’espièglerie, avec la Jeanneke-Pis, la fillette qui urine, et Zinneke-Pis, le chien qui urine)

La GrandPlace a été un arrêt incontournable de jour, mais également de nuit. Nous avons ainsi pu profiter des derniers jours des illuminations de Noël avec un spectacle sons et lumières très bien orchestré. De presque 20mn, avec des musiques différentes les unes des autres, l’architecture particulière se prête à merveilles aux jeux d’ombres.

3

4

Nous avons également traîné nos guêtres à l’Atomium. Nous pensions que c’était un musée scientifique alors que pas du tout. Pour ma part je n’ai pas été déçue car je venais essentiellement voir la structure même, donc le contenu de l’atomium a été une bonne surprise. N’hésitez pas à venir tôt, l’attente est longue et se reproduit souvent (on se croirait à Disney tiens !) : attente pour prendre les tickets, attente pour passer la sécurité (où Spirou viendra vous faire un câlin pour une photo souvenir de touriste évidemment payante, à récupérer à la sortie), attente pour prendre l’ascenseur qui amène les visiteurs au sommet (204m d’altitude quand même !), attente pour reprendre l’ascenseur et redescendre. Un peu long tout ça.

5

Les différentes parties de l’exposition évoque la construction de cet édifice rocambolesque. C’est assez bluffant de voir que cette réalisation qui défie la gravité date de 1958. Toutefois, pour une enfant c’est complètement inintéressant et nous avons fait cette partie (très) rapidement. L’exposition temporaire du moment présente de oeuvres surréalistes, mouvement que j’adore, et qui a réussi à capter l’attention de Poupoule. Nous avons bien plus profité de l’agencement très bien pensé, pour une véritable immersion.

6

7

Qui dit Bruxelles dit BD. Outre les fresques croisées au hasard des rues, nous avons visité le Centre National Belge de la BD. Avant de rentrer, n’oubliez pas d’aller faire coucou à Gaston, dont la statue se mérite après une petite escalade d’escaliers.

8

C’est un musée très riche, une véritable pépite pour les amoureux du genre. Néanmoins, comme je le soulignais sur Instagram, certaines oeuvres ne sont pas des plus accessibles et je l’ai constaté avec Poupoule : certaines sont trop hautes ou face vers le ciel. J’imaginais sans mal la difficulté que pourrait avoir une personne en fauteuil à profiter des dessins présentés (oui je sais, parfois ma casquette d’assistante sociale a du mal à rester sur le côté).

11

Ce serait pour ma part, un petit axe d’amélioration. Sur IG, le CM m’a répondu qu’ils étaient « conscients des manquements de notre musée à ce sujet. Nous allons progressivement ouvrir un salon de la BD belge (Spirou, Gaston, Bob et Bobette, Marsupilami, Lucky Luke, le Chat…) dans le courant de l’année. Cette partie devrait être plus interactive pour les enfants tout en continuant à capter l’intérêt des adultes. Bonne fin de journée et à bientôt ! ».

Effectivement pour les enfants ça pourrait être chouette. Toutefois attention ! A mon sens, l’écueil principal à éviter est de ne leur proposer que ce dont ils ont déjà l’habitude. Le musée regorge de visuels fascinants et intéressants et ce serait dommage d’en priver les enfants simplement car l’histoire n’est pas estampillée « jeunesse ». Que des espaces soient particulièrement imaginé pour eux, à l’image du village des shctroumpfs, oui ! Qu’ils ne soient cantonnés qu’à ce genre d’oeuvres, non. Mais vous avez du le comprendre, je suis une fervente défenderesse de laisser un peu de place aux enfants dans notre monde d’adultes, et pas seulement dans des lieux « kids friendly ».

10

La bibliothèque est le point fort de ce musée. Chacun peut découvrir les expositions à son rythme, un petit cocon de lecture nous a permis de s’attendre sans pression.

9

(Avec un de ses nouveaux chouchous, dont elle parle maintenant beaucoup)

Les déambulations au hasard des rues furent soumises aux aléas météorologiques. Et au nouvel an, ben il ne fait pas beau (appelez moi Sherlock). Et manger ses frites sous la pluie, c’est pas des plus agréables. Du coup j’aimerais vraiment beaucoup revenir, notamment pour découvrir un peu mieux la gastronomie du pays. Objectif 2018 !

12

16

17

18

19

Publicités

4 commentaires sur “Bruxelles une fois !

Ajouter un commentaire

  1. J’adore Bruxelles ! C’est une de mes villes préférées 🙂 J’y suis allée en janvier, j’avais peur de moins apprécié l’ambiance après n’y être allée jusque là qu’en été et au printemps, mais mon amour est resté intact ! J’ai visité cette fois-ci le Centre de la BD pour la première fois, j’ai vraiment beaucoup aimé également 🙂 Par contre, je ne suis jamais monté dans l’Atomium, je me disais que ça ne valait pas vraiment le coup pour le prix que ça coute,mais quand je vois tes photos, je me dis que finalement,c’était peut-être une erreur ^^

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :